Institut National des Etudes Territoriales (INET)

  • LIEU

    +
  • CLIENTS

    CNFPT

    +
  • ANNÉE

    2012 – 2016

    +
  • STATUT

    Réalisé

    +
  • PROGRAMME

    Bâtiment administratif et centre de formation

    regroupant l’Institut National des Etudes Territoriales et l’antenne du Bas-Rhin du CNFPT

    5 126 m²

     

    +
  • ARCHITECTES

    AZC et Michel Spitz architectes

    Grégoire Zündel, Irina Cristea

    Concours – Elena Melzoba

    Etudes – Elena Melzoba, Roland Oberhofer

    Chantier – Stefano Lunardi

    +
  • CONSULTANTS

    BET TEC – SNC Lavalin

    Environnement  – ITF

    Acoustique – Ingemasson

    Façade – Interface

    +
  • ENTREPRISES

    Façades – Garrigues

    Menuiserie intérieure – Stutzmann

    Gros-œuvre – URBAN-DUMEZ

    CVC – Axima

    ELEC – SOVEC

    +

La configuration du projet répond aux contraintes urbaines, fonctionnelles et symboliques du programme : le projet se signale par sa masse bâtie à l’angle formé par la route du Rhin et la rue Edmond Michelet. La partie formation qui se développe horizontalement autour du patio est caractérisée par la présence des grandes salles de classe qui drainent un public nombreux, contraint à se déplacer en groupe au rythme des horaires des cours-récréations. Comme une véritable école, cette partie du bâtiment demande une organisation claire, des points de repères forts, des couloirs correctement dimensionnés et une grande accessibilité. Il est courant, pour des projets de type lycée ou collège, d’envisager des bâtiments en R+3, comme hauteur optimale pour le fonctionnement des cours et le déplacement simultané des grands groupes d’élèves. La circulation en boucle autour du patio est la meilleure solution pour stimuler la convivialité et la fluidité de la vie scolaire. Le deuxième volume, formé de quatre niveaux, surplombe le premier et signale notre édifice sur l’angle de l’îlot. Il est dédié exclusivement aux fonctions des bureaux. Les caractéristiques de cette « petite tour » sont génériques pour un bâtiment de bureaux : des plateaux libres, flexibles, desservis par deux escaliers encloisonnés et deux ascenseurs. Nous avons veillé à faire cohabiter ces deux échelles dans un sens d’ensemble urbain cohérent dans lequel sont proposés des éléments plus domestiques : patio, terrasse, escalier libre.