Immeuble de bureaux Fonderie

  • LIEU

    +
  • CLIENTS

    Conseil général du Haut Rhin 

    +
  • ANNÉE

    2005 – 2009

    +
  • STATUT

    Réalisé

    +
  • PROGRAMME

    Espace médico-social, regroupant des bureaux médicaux

    de consultations pour la mère et l’enfant et divers bureaux de consultation spécialisés

    1 161 m²

    +
  • ARCHITECTES

    AZC

    Grégoire Zündel, Irina Cristea

    Concours – 

    Etudes –

    Chantier – Gilles Meyer, Cyril Berthelet

    +
  • CONSULTANTS

    BET Structure et Fuides – SBE Ingénierie

    Economiste – E3 Economie

    Acoustique – Mediaplex Engineering

    Bureau de contrôle – CTP Group Cadet

    SPS – ALSACOOR

    OPC – E3 Economie

    +
  • ENTREPRISES

    Gros-œuvre – Gherardi

    Charpente Bois – Dattler

    Façade Briques – Zwickert

    Menuiserie Intérieure Bois – Durante & Fils

    +
AZC Atelier Zündel Cristea architecture projet project Solidarité Fonderie Mulhouse santé health centre socio-médical social medical center

Le site est un terrain de 550 m² en forme de trapèze, placé en tête d’îlot, à l’angle de deux rues. Le programme, qui comporte des bureaux et des salles de consultations médicales, se compose de deux pôles distincts répartis chacun sur un niveau : au rez-de-chaussée, la Protection Maternelle et Infantile ; au premier étage, la Maison du Handicap et la Promotion de la Santé. En sous-sol, il y a 16 places de parking et dans les combles, une chaufferie, des locaux techniques et les archives. Le règlement de la ZAC nous obligeait à réaliser une toiture avec de fortes pentes de 40°. Comme il était impossible d’appliquer mécaniquement cette règle à l’ensemble du bâti, nous avons dû détourner la modénature traditionnelle de la toiture en pente. Plutôt que de traiter le projet comme une masse uniformément bâtie, nous avons repris, dans le découpage de la toiture, le principe du plan, à savoir une organisation en « escargot » des différents bureaux. Celle-ci est affirmée par des décrochés dans la toiture qui lui permettent de s’adapter aux variations de hauteur. Son retournement sur elle-même s’effectue selon une succession de plis qui réalisent les formes de pentes exigées par le PLU, tout en apportant de la lumière naturelle au cœur de l’édifice.