Extension du siège de l’OMS

  • LIEU

    +
  • CLIENTS

    OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

    +
  • ANNÉE

    2014

    +
  • STATUT

    Concours international

    +
  • PROGRAMME

    Extension du Siège Social de l’OMS

    Bureaux 25 000m²
    +
  • ARCHITECTES

    AZC

    Grégoire Zündel, Irina Cristea

    Concours – Bogdan Chipara

    +
  • CONSULTANTS

    BET structure – Bollinger+Grohmann

    BET fluides – Gruner Gruneko AG

    +

Le projet d’extension proposé tend à préserver et à renforcer l’inscription paysagère du bâtiment principal. Ainsi le nouvel édifice est implanté de façon à maintenir une « distance de respiration » avec celui-ci tout en assurant une liaison optimale. Ce choix vise à préserver l’icône architecturale et à mettre en valeur l’existant. Le nouveau bâtiment est également décollé du socle afin de renforcer les transparences, les usages du niveau d’accès principal et le maintien d’un passage public à travers le site. Le socle existant et sa terrasse bénéficient ainsi d’un prolongement extérieur, base du nouveau projet. L’architecture est compacte et claire. Elle défend la mise en valeur de l'existant comme patrimoine architectural et le respect de son environnement. Ainsi les surfaces vitrées sont généreuses pour refléter le cadre naturel du site de l’OMS. Les façades lisses et graphiques traduisent la flexibilité fonctionnelle du projet. Elles sont constituées d’une trame quadrillée qui à mesure qu’elle s’approche du bâtiment principal, s’amincit en augmentant la part d’ouvertures. La simplicité et le minimalisme de la volumétrie expriment l’intemporalité et la durabilité du dialogue architectural entre l’existant et son extension. Le nouvel édifice est composé de deux lames de bureaux aux espaces très flexibles, organisées autour d’un grand atrium central qui comprend les circulations verticales : ascenseurs et escaliers. A tous les étages de bureaux sont répartis des salles de réunions et d’archivage, des espaces de détente et de rencontre, qui sont disposés en escalier afin de profiter d’un l’éclairage zénithal. Par cette configuration spatiale, l’atrium a vocation à renforcer l’éclairement mais aussi la communication, la cohésion et la vie interne du nouveau bâtiment.